La suite du tour de France et quelques nouvelles!


Salut à toutes et à tous,

Les trois dernières semaines ont été marquées par l’apparition d’une nouvelle opportunité pour notre projet. Nous avons dû mettre en pause notre tour le temps d’y réfléchir et d’organiser la suite correctement. Il est temps de vous raconter tout ça!

Depuis le début, le projet Positive Energy Tour est fait de rencontres et la dernière en date nous a mis en relation avec la Commission de l’Océan Indien (COI). La COI gère toutes sortes de projets communs aux îles de l’Océan Indien, entre autre sur le thème des énergies renouvelables. Sensibiliser au fonctionnement ainsi qu’aux possibilités offertes par les énergies renouvelables dans la région de l’Océan Indien fait partie de leurs objectifs. Elles sont peu développées sur ces îles encore très dépendantes des énergies fossiles, malgré un fort potentiel de production d’énergie solaire par exemple.

Pour contribuer à cet objectif, la COI nous a demandé il y a quelques semaines d’amener notre tandem sur les îles de Maurice, Seychelles, Comores et Madagascar pour aller à la rencontre des écoles, leur montrer comment il fonctionne, quels sont les avantages de l’énergie solaire… Mais surtout, ils nous ont demandé d’organiser ce projet avec eux dès le mois d’octobre (on était alors mi-septembre) ! Pourquoi si vite ? Eh bien parce que les vacances scolaires approchent à grand pas dans la région (novembre pour l’île Maurice) et surtout qu’à partir de janvier commence la période des cyclones qui nous empêcherait de réaliser le tour des îles avec notre vélo. Nous nous sommes donc empressés d’arrêter de voyager pour préparer tout ça.

C’est un véritable défi logistique que d’amener notre tandem sur chaque île, un défi auquel nous n’avions pas prévu de nous intéresser si rapidement. Après ces trois dernières semaines d’intenses recherches et préparatifs, nous avons mieux compris comment fonctionne le transport de fret et nous avons bien avancé dans les démarches administratives.

Au final, deux nouvelles de dernière minute viennent tout juste de remettre en cause tout ce planning déjà serré : d’une part les autorisations d’intervention dans les écoles ont été retardées et ne seront vraisemblablement pas validées à temps, et d’autre part une épidémie de peste pulmonaire particulièrement virulente et dangereuse s’est déclarée à Madagascar, nous empêchant d’y aller dans l’immédiat… Bref nous avons décidé avec la COI qu’il serait plus sûr de reporter notre tour de l’Océan Indien à après la période des cyclones, le temps de finir de mettre en place tout cela sans précipitation et en espérant que l’épidémie à Madagascar s’arrête au plus vite.

Nous prévoyons donc d’aller dans cette région à partir de mars ou avril 2018. Ainsi nous aurons le temps de préparer les animations plus en détail avec les professeurs de chaque école pour qu’elles soient le plus adaptées possible aux enfants. Cette occasion est une très belle opportunité pour notre projet de poursuivre nos animations pédagogiques dans la région de l’Océan Indien où il y a une vraie demande de sensibilisation aux énergies renouvelables.

Voilà, vous savez tout. Maintenant que les choses sont cadrées, nous allons pouvoir continuer notre tour de France direction la Normandie. Départ dans quelques jours, n’hésitez pas à nous écrire si vous voulez nous rencontrer, nous pouvons encore adapter l’itinéraire. 🙂

A bientôt !

 

L’équipe SolaR’hythm